Conseils pour la rédaction d’un éloge funèbre émouvant.

 Les rituels comme la veillée, les funérailles et l’enterrement aident à gérer les sentiments de tristesse. Si on vous a demandé de faire un éloge funèbre, vous pouvez vous sentir intimidé, inquiet et accablé. Cependant, il vous a été confié une tâche difficile et vous aimeriez être à la hauteur de la confiance que l’on vous a témoignée. La prise de parole en public lors d’obsèques est difficile et nécessite une bonne préparation. Des astuces seront mises au point pour vous guider tout au long.

Qu’est-ce qu’un éloge funèbre ? 

C’est une louange, un hommage oral à une personne récemment décédée. Il est généralement préparé et donné par l’un des membres de la famille ou des amis les plus proches du défunt. Il se présente sous forme orale. C’est l’occasion de revenir sur la vie de votre proche et sur les bons moments que vous avez partagés. En préparant l’éloge funèbre, vous pouvez vous réconforter en pensant au défunt, à ce qu’il représentait pour vous et à ce qu’il a donné au monde. 

Les souvenirs que vous allez partager contribueront également à réconforter les autres. Vos auditeurs peuvent vous entendre et revivre vos souvenirs avec la personne disparue. C’est un sentiment qui offre beaucoup de réconfort aux personnes en deuil. 

Comment écrire un discours pour un enterrement, pas à pas ? 

Aussi important soit-il, les éloges funèbres peuvent être intimidants à écrire et à prononcer. Vous avez tellement de choses à partager, à tel point que vous ne savez pas par où commencer. Vous êtes également profondément enracinés dans les premiers jours du processus de deuil, un moment qui est déjà déroutant et désorientant. 

Prenez votre temps et faites lentement votre chemin dans le processus.  

1) Rassemblez des histoires et des idées 

Commencez par écrire autant d’histoires, de pensées et de sentiments que vous pouvez  au sujet de votre proche. Il s’agit d’un simple brainstorming. Tant que vous pouvez le regarder plus tard et vous souvenir de sa signification, il fonctionnera. 

Si vous le souhaitez, appelez ses proches et demandez-leur de vous raconter leur histoire. Cela pourrait enrichir votre éloge.

2) Choisissez un thème 

Si vous vous sentez dépassé par le nombre incroyable d’histoires que vous avez recueillies, voyez s’il y a des thèmes centraux. De nombreux éloges portent sur des thèmes tels que: 

-L’amour pour la famille et les amis 

-La foi ou sa relation avec Dieu 

-Les liens avec la communauté 

Après avoir identifié un ou deux fils conducteurs, vous pouvez choisir les histoires les plus appropriées. 

3) Créer un plan 

Une fois que vous avez un ou deux thèmes à l’esprit, vous pouvez esquisser le discours. Il n’est pas nécessaire qu’il soit complexe ou formel ; une esquisse structurelle grossière suffit. Un exemple concret de ce à quoi il pourrait ressembler : « Je me présente et je vous remercie tous d’être venus… »  

Mentionnez le dévouement du défunt à sa famille et son amour de l’aventure 

Racontez une anecdote avec elle, un moment qui vous a particulièrement marqué 

Terminer simplement par une phrase.  Un “Tu nous manqueras”, peut suffire. 

4) Ecrivez le premier jet 

Il est plus facile de commencer par noter les histoires et les pensées qui constituent le corps de votre discours. L’introduction et la conclusion viendront après. 

Si vous savez exactement comment vous voulez commencer, ou si vous avez la citation parfaite qui laissera à votre public une pensée agréable sur votre proche, commencez par là. Laissez votre cœur vous guider. 

5) Édition et test 

Après avoir rédigé le premier jet, relisez-le du début à la fin. Lisez-le à haute voix devant quelqu’un qui peut vous donner un retour d’information constructif mais aimable. 

Veuillez faire vos éloges en le lisant à haute voix. Visez trois à cinq minutes.  Ne dépassez surtout pas dix minutes. 

L’éloge funèbre est unique à chaque personne. Cependant, vous pouvez vous inspirer de la célèbre oraison funèbre d’Émile Zola, tenue par Anatole France. 

Éloge émouvant pour votre sœur 

Ecrire un éloge funèbre pour une sœur peut être particulièrement difficile. Les frères sont souvent nos premiers amis et peuvent continuer à être nos amis les plus proches tout au long de notre vie. Les relations entre frères et sœurs peuvent également être tendues et difficiles, le poids des conflits familiaux rend souvent la connexion difficile. 

Quelle que soit votre relation avec votre sœur, il est normal de se battre pour écrire son éloge funèbre. Allez-y doucement et commencez à vous remémorer votre enfance commune. Ayant grandies ensemble,notez vos précieux souvenirs favoris. 

Aussi, prenez le temps de réfléchir à ce que vous savez sur sa personnalité. Qu’aimait-elle faire ? Qu’est-ce qui a fait s’allumer ses yeux ? 

Plus loin, prenez des marqueurs ou des stylos de couleur et reliez les histoires qui ont des points communs. Par exemple, si votre sœur et vous avez fait des cadeaux de toutes pièces pour les vacances de vos parents, vous pourriez relier ce souvenir à une histoire sur les albums qu’elle a créés pour ses enfants. Cela peut vous amener à trouver d’autres histoires de créativité ou d’amour pour la famille. Les prochaines étapes, l’organisation et la rédaction de l’éloge funèbre de votre sœur, ressembleront probablement à celles que vous suivriez pour un autre membre de la famille ou un ami. Mais le contenu sera unique à votre sœur…. 

Discours pour votre frère 

L’éloge funèbre d’un frère rappelle celui d’une sœur. En général, il y a des souvenirs d’enfance, des pensées affectueuses de sa jeunesse et des pensées sur la personne qu’il est devenu en grandissant. Il n’est même pas nécessaire d’en faire un exercice formel. Quand un souvenir vous vient à l’esprit, écrivez-le. 

Pour enrichir l’éloge de votre frère, asseyez-vous avec les autres proches pour recueillir leurs histoires. Vous pouvez également prendre note de certains des événements les plus importants de la vie de votre frère. Ce sont les moments qui ont façonné ce que vous êtes devenu, et vous pourriez vouloir les inclure dans votre éloge funèbre. N’oubliez pas de le garder personnel : il n’est pas nécessaire de rédiger la biographie de votre frère. Vous devez juste vous souvenir de lui et penser à qui il était. 

Louange pour votre mère 

Enterrer votre mère est l’une des choses les plus difficiles à faire. Si vous avez perdu votre meilleure amie ou si vous souhaitez avoir plus de temps pour arranger les choses, les jours et les semaines qui suivent la mort de votre mère sont forcément chargés d’émotion.

Il est encore plus difficile d’ajouter des éloges à ce mélange, alors allez-y doucement. Tout d’abord, reconnaissez que vous avez plus de souvenirs de votre mère que vous n’avez de temps à partager. Au début, notez simplement vos pensées et votre histoire. Il peut s’agir de moments que vous avez partagés ensemble ou d’anecdotes de sa propre vie dont elle aimait vous parler. 

Parlez à d’autres personnes qui lui étaient proches. Avez-vous des frères ou des sœurs ? Ses propres parents vivent ? Qu’en est-il de votre père ou d’un autre conjoint ? Le matériel qui en résulte peut enrichir votre éloge. 

Une mère est aussi une personne qui enseigne et transmet la sagesse à ses enfants. Comment compléteriez-vous la phrase “Ma mère m’a toujours appris…” ou “Ma mère croyait en…” ? Ces réflexions pourraient vous aider à concentrer votre réflexion et à sélectionner les histoires à partager. 

Éloge funèbre émouvant pour votre père 

Perdre un père peut être tout aussi difficile. Commencez par noter toutes les histoires et les leçons de vie que vous lui associez. 

Une fois que vous avez beaucoup de matériel, voyez si vous pouvez identifier un thème ou un message. Qu’est-ce qui résume le mieux l’identité de votre père ? Que voudrait-il que vous partagiez ? C’est la partie la plus importante La structure est quelque chose que vous pouvez apprendre, surtout si vous suivez un processus étape par étape d’esquisse, de rédaction et de réécriture. 

La chose la plus importante est que vous honoriez votre père comme il l’aurait voulu. Si vous avez eu une relation difficile, il est normal de le reconnaître, mais concentrez-vous sur le positif. 

Vous avez peut-être trouvé un moyen de vous reconnecter vers la fin de votre vie. Peut-être qu’en vieillissant, vous avez commencé à le voir comme une personne imparfaite mais en difficulté et vous avez appris à le comprendre d’une nouvelle manière. Ou qu’en naviguant dans votre relation, vous avez appris des choses qui guident votre façon de vivre dans le monde. 

Votre père et vous avez eu une merveilleuse relation? Son éloge est l’occasion pour vous de le remercier, tout en le célébrant et en partageant ce que vous savez de sa précieuse vie. Quelle que soit votre histoire, vous honorerez votre père comme personne d’autre ne le peut. 

Commémoration pour votre grand-mère 

Certaines personnes ont leur grand-mère pour une courte période ; d’autres ont la chance de présenter leur grand-mère à leurs enfants. Certains vivent à proximité, d’autres construisent une relation grâce à la distance. Selon votre situation, les souvenirs que vous avez de votre grand-mère sont précieux. 

Ces idées serviront de base à votre discours. Mettez-vous à l’aise, peut-être avec une couverture ou un vêtement doux qu’elle vous a donné. Préparez votre collation ou boisson chaude préférée et le journal des histoires et des sentiments que vous y associez. Soyez aussi vivant que possible avec vos détails. 

Une fois que vous avez une sélection d’histoires, voyez si vous remarquez un thème quelconque, à propos: 

-Fêtes familiales 

-Visites familiales 

-Livre ou auteur préféré 

-Célébrations festives 

Tandis que vous choisissez un thème et choisissez les anecdotes, souvenez-vous de ce qui rend votre perspective unique. La plupart des personnes présentes dans la pièce , sauf peut-être vos frères ou cousins, n’auront pas de tels souvenirs. Vos histoires aideront tous ceux qui vous connaissent à comprendre l’un des rôles les plus aimants que vous avez joué dans la vie. 

Oraison funèbre pour votre grand-père 

Lorsque votre grand-père meurt, vous pouvez sentir qu’ une partie de votre enfance est perdue. Qu’il ait été le genre de grand-père qui vous a appris à construire des modèles réduits d’avions ou le genre à faire des blagues, ou peut-être un peu des deux, son absence laisse un vide dans votre vie. 

Même si vous ne le connaissiez pas bien, votre grand-père a contribué à façonner ce que vous êtes aujourd’hui. Ses éloges sont l’occasion pour vous d’honorer son rôle dans votre vie, de partager les souvenirs que vous avez de lui et même de lui transmettre certaines des leçons qu’il vous a enseignées. 

Prenez le temps d’énumérer ces histoires. Ne vous souciez pas du style ou de la grammaire. Prenez des notes : 

-Y a-t-il quelque chose que vous avez toujours fait ensemble ?  

-L’avez-vous vu à certaines occasions spéciales ?  

-Avez-vous eu des intérêts communs ?  

En réfléchissant aux souvenirs que vous avez, vous pourriez les voir prendre forme dans une photo de votre grand-père. Était-ce amusant ou formel ? Détendue ou énergique ? Répondre à ces questions peut vous aider à choisir le ton de l’éloge funèbre, tout en vous aidant à choisir les histoires qui résument le mieux qui était votre grand-père et ce qu’il représentait pour votre famille. 

Discours pour votre ami 

Rédiger un discours funèbre pour un ami est un honneur et un privilège. Si la famille de la personne vous a demandé de parler, cela signifie qu’elle comprend à quel point votre relation était importante et combien elle comptait pour la personne qui est morte. Ils pourraient même vous considérer comme faisant partie de leur famille, simplement parce que vous avez tant compté pour votre proche. Ou peut-être écrivez-vous l’éloge funèbre parce que votre ami a construit une famille choisie et que vous en êtes un élément essentiel. Cependant, résumer et honorer la vie de cette personne est un excellent travail,  lorsque vous êtes déjà aveuglé par le chagrin. Passez du temps à noter vos souvenirs préférés de votre ami :

-Comment vous avez rencontré 

-Ce que vous aimiez chez votre ami 

-Ce que vous aimiez chez votre ami 

-Les moments qui ont défini votre relation 

Vous pouvez demander la contribution des autres si vous le souhaitez, mais le plus important est de créer un éloge qui honore l’ami que vous avez perdu. Faites-en sorte qu’il reflète l’amour que vous avez partagé et la relation durable qui vous a conduit là où vous êtes aujourd’hui, en célébrant une vie vécue.