Qu’est-ce qu’une Inhumation ?

une Inhumation

Après le décès d’un être cher, il faudrait se préparer à l’inhumation ou à la crémation. Mais l’inhumation est la plus courante en France. Mais que signifie réellement ce terme ? Qu’est-ce qui la différencie de la crémation ? Quelles sont les formalités administratives à fournir pour une inhumation ?

Que signifie « inhumation » ?

L’inhumation est l’acte effectué pour mettre le défunt en terre ou dans un caveau. La date est choisie par ses proches, au minimum 24 heures et au maximum 6 jours après le décès. En France, l’inhumation doit respecter certaines règlementations légales et quelques démarches administratives sont obligatoires. Par exemple, le cercueil est indispensable pour transporter le défunt jusqu’au cimetière pour l’enterrement et doit être transporté par un corbillard.

Une demande d’autorisation doit être adressée au maire de la commune du cimetière avant la date d’enterrement. Dans le cas où l’inhumation sera réalisée dans une propriété privée, d’autres formalités seront exigées pour compléter le dossier. Cependant, le recours à une entreprise de pompes funèbres est indispensable pour s’occuper des obsèques.

Quelles sont les démarches à suivre ?

Avant toutes procédures, il convient de respecter les dernières volontés du défunt. Malgré le choc, il ne faudrait pas tarder, car certaines formalités sont obligatoires et doivent être réalisés au plus tôt. La première démarche est d’obtenir un certificat de décès, qui doit être fourni par un médecin. Ensuite, la déclaration de décès doit être réalisée auprès de la mairie où le décès a eu lieu dans les 24 heures. Les pièces suivantes sont obligatoires pour faire la déclaration :

  • Une carte d’identité du défunt
  • Son livret de famille
  • Un certificat médical de décès

En outre, il vous faudrait également choisir une société de pompes funèbres pour organiser les obsèques. Toutefois, soyez vigilant quant au choix du professionnel. N’hésitez pas à comparer les devis pour avoir une idée du montant à payer.

Mais quelle est la différence entre crémation et inhumation ?

L’inhumation est la mise en terre d’un défunt. C’est l’acte le plus traditionnel en France. D’ailleurs, c’est le type de funérailles le plus fréquent. Quant à la crémation, elle est réalisée dans un crématorium. Il s’agit de placer le cercueil dans un four où le corps se brulera à l’intérieur. Il ne restera plus que des os qui seront écrasés dans une machine pour obtenir des cendres, que l’on met ensuite dans une urne cinéraire. Selon le choix de la famille, les cendres peuvent être dispersées ou conservées dans un endroit privé. Mais au niveau budget, on peut dire que la crémation est moins chère que l’inhumation.