Qu’est-ce que la nécrologie ?

La disparition d’un être cher  peut vous faire face à la faiblesse et à la fragilité humaine. Afin de soulager la douleur et la souffrance d’une telle circonstance, les hommes recherchent de l’affection, du soutien, de l’aide et de la proximité. Afin de recevoir les condoléances et la bienveillance de parents, des amis, des collègues ou des simples connaissances, il est nécessaire de communiquer l’événement de la manière la plus appropriée.

L’une d’entre elles est la rédaction de la nécrologie. La réalisation nécessite de la délicatesse par rapport à la situation. Cela peut s’avérer être une tâche difficile. Trouver la force et la clarté nécessaires pour écrire un texte approprié se traduit par la nécessité d’utiliser les bons mots dans le but de ne pas courir le risque d’être trivial et déplacé. 

Qu’est-ce qu’une nécrologie?

Alors que dans les petites villes, pour rendre publique la disparition d’une personne, il est habituel d’utiliser des affiches funéraires (une tâche presque toujours confiée à l’entreprise funéraire). Dans les grandes villes et dans la plupart des cas, on s’appuie également sur la communication par le biais des journaux, des magazines et des sites web locaux.

La nécrologie, dans ce sens, est l’une des formes les plus répandues d’annonces funéraires comprenant les détails personnels du défunt et dans certains cas, une courte biographie faite en signe d’hommage.

Comment rédiger une nécrologie?

Pour la rédaction correcte d’une nécrologie, il est nécessaire de suivre certaines règles non écrites basées sur la sobriété et la simplicité en se rappelant qu’il s’agit d’une communication à des fins d’information. Ainsi, il est bon que le ton du texte soit discret, sobre et synthétique sans paraître excessivement froid et détaché, compte tenu de la sensibilité et de la délicatesse des circonstances. En adoptant ces petites précautions, le résultat final sera précieux et de bon goût, en accord avec ce qui est réellement destiné à être transmis à la citoyenneté.

Le schéma idéal à adopter pour faire une nécrologie doit nécessairement présenter les caractéristiques suivantes:

  • Tout d’abord, il est nécessaire d’indiquer les données personnelles du défunt en suivant le nom de famille. Si la personne disparue est une femme, elle suit également le nom de famille de son mari ou si ce dernier est décédé auparavant – la mention canonique “veuve” apparaît ;
  • Si le défunt avait un titre noble ou une position de prestige, cela peut être mis en évidence par une abréviation avant le nom. Toutefois, bien que leur utilisation puisse sembler utile pour l’identification du défunt, il est préférable de ne pas en faire un usage excessif afin d’éviter que le triste événement ne devienne une occasion de spectacle et d’ostentation, rendant la circonstance paradoxale et de mauvais goût;
  • Le lieu et la date du décès doivent être indiqués;
  • Il faut alors indiquer les noms des personnes qui communiquent la triste nouvelle. Il s’agit généralement des membres les plus proches de la famille du défunt, tels que les parents, la femme, le mari, les frères, les sœurs et les enfants;
  • Il est nécessaire de fournir, en outre, la date, l’heure et le lieu de la cérémonie. Si le corps est accompagné d’une procession à l’église (rite religieux) ou au cimetière (rite civil), il convient également de signaler l’heure exacte à laquelle commence ce qui suit.

Les graphiques jouent également un rôle important dans la création d’une nécrologie. La présence de décorations florales et religieuses (si le défunt était croyant) est bienvenue tant qu’une ligne sobre et élégante est maintenue. Enfin, le style et la forme sous lesquels on veut communiquer le mal qui s’est produit doivent refléter la personnalité et la croyance de la personne disparue (religion catholique, athée, protestante ou autre).

Comment et où publier une nécrologie?

Il est possible de publier une nécrologie dans des journaux, des magazines ou sur les sites web des journaux. Il s’agit d’un service payant accessible à tous et réglementé selon les conditions établies par le même éditeur. En général, l’espace réservé à la nécrologie doit être acheté avant la soirée (à un moment dûment établi par le journal) précédant le jour où l’annonce doit être rendue publique, c’est-à-dire deux jours avant la célébration des funérailles.

Si la procédure est assez simple, cette tâche est souvent déléguée à l’agence funéraire qui s’occupe de la cérémonie. Le texte de la notice nécrologique peut être envoyé soit par fax (en joignant une copie de la pièce d’identité), soit par téléphone (par dictée), soit en remplissant le formulaire approprié sur le site web du journal dans la section consacrée aux notices nécrologiques.