Inhumation ou crémation : laquelle choisir ?

Inhumation ou crémation

Après le départ d’un proche, la question ultime qui se pose est : laquelle choisir, inhumation ou crémation ? Certes, il faudrait respecter les dernières volontés du défunt. Mais dans le cas où ce dernier n’a pas laissé d’indication particulière sur le déroulement de ses obsèques, c’est à sa famille de choisir le mode de sépulture. Mais quelle est la différence entre crémation et inhumation ? Laquelle est la moins coûteuse ?

Inhumation ou crémation ?

L’inhumation est l’acte le plus traditionnel et le plus pratiqué en France. Il s’agit d’une mise en terre d’un défunt c’est-à-dire le placer dans une tombe, dans un caveau ou dans une propriété privée. Généralement, une cérémonie civile ou religieuse est réalisée avant l’inhumation.

Quant à la crémation, elle doit être réalisée dans un crématorium. Le corps est chauffé dans un four et se transforment en cendres après quelques heures. Ensuite, ces cendres seront placées dans une urne. Mais ce second acte est interdit pour certaines religions. De la sorte, il faudrait se référer à la religion du défunt pour mieux choisir le type de funérailles adapté à sa conviction. En tout cas, détruire le corps d’un être cher peut être une torture pour la famille. C’est pourquoi, dans la plupart des cas, elle préfère le processus naturel pour la décomposition du corps de leur bienaimé.

Mais qu’est-ce qui poussent les proches du défunt à choisir la crémation ?

Tout d’abord, la crémation est la forme traditionnelle et la plus courante pour certains peuples (hindous, etc.). De plus, elle est plus écologique et plus économique. Il n’est plus nécessaire d’acquérir un terrain pour placer le défunt, de commander des monuments funéraires, etc. Ainsi, c’est la solution la plus simple. Mais dans le cas où la famille possède déjà des concessions familiales, l’inhumation serait la meilleure option. Mais quel que soit le type d’obsèques choisi, il faudrait respecter les démarches administratives appropriées.

Laquelle est la plus accessible ?

En effet, tout dépend du budget de la famille. Toutefois, la crémation est la moins chère si vous recherchez des funérailles modestes. Dans le cas où l’urne sera placée dans un endroit privé, la famille sera contrainte de payer des frais supplémentaires.

Cependant, la qualité et le type de prestation choisi jouent également un rôle crucial sur la détermination du prix. Si les proches sont plus exigeants et recherchent des cérémonies plus sophistiquées, la crémation et l’inhumation seront tous les deux très onéreuses. Mais comptez en moyenne 2000 à 5000 € pour une crémation et 3000 à 6000€ pour une inhumation, selon la formule sélectionnée.