Comment gérer une période de deuil ?

Gérer une période de deuil

Perdre un proche, faire son deuil est certainement l’un des événements les plus difficiles que l’on vit. Pourtant, ce genre d’événement est obligatoire. À un moment, nous devrions tous mourir et laisser des familles et des amies. La mort peut parâtre normal, mais cela n’empêche pas les proches de sentir la douleur, la déception et la peur. Pendant longtemps, chacun vit son chagrin à leur manière. Tout le monde n’éprouve pas les mêmes sentiments. Mais dans tous les cas, il faut passer par plusieurs étapes de deuil. Certaines personnes ont du mal à s’en sortir et tombent dans la dépression. Si en ce moment, vous passez par cette étape, ne vous inquiétez pas, adopter certaines attitudes vous aidera beaucoup. Voici quelques conseils qui vous permettent d’accepter la mort de quelqu’un qui a été proche de vous.

Les différents sentiments de deuil

Lorsque vous êtes en deuil, vous pouvez ressentir divers sentiments. Cela peut dépendre de la place que la personne décédée a eue dans votre cœur. Le plus souvent, dès que vous appreniez la nouvelle, il est probable que vous ressentiez un choc, surtout, si l’incident était inattendu. À l’annonce de la mort d’une personne proche, vous pouvez entrer dans une sorte de bulle où votre cœur est prêt à exploser. Sur le coup, vous ne savez pas encore quoi faire ni comment réagir face à la situation. Certaines personnes refusent même que cela est vraiment la situation. Puis, il y a la colère. Vous vous demandez certainement pourquoi votre amie est-elle partie comme cela. Vous dites que la vie est injuste. Vous vous posez tellement de questions sur ce qui allait se passait si la personne décédée était encore là. Vous vous rappelez soudainement de la dernière fois que vous l’aviez vu. Ces deux premières étapes de deuil sont les plus difficiles, mais elles sont indispensables. Sur le site guide-deuil.com, connaissez ce qu’il faut faire pour gérer ces sentiments.

Ce qui se passe avant, pendant et après l’enterrement

Lors du moment des obsèques, vous aurez certainement le sentiment plus léger. En effet, toutes les personnes qui ont été une fois proche de l’individu décédé seront présentes. Cela dit, la famille, les amies, etc. Vous oubliez un peu ce qui s’est passé et vous vous sentiez entouré des gens qui vous aiment. En même temps, tout le monde s’apporte du soutien. Lors de l’enterrement, le sentiment de colère et de tristesse revient soudainement. Surtout, lorsque vous vous apprêtez à dire au revoir à la personne pour la dernière fois. Vous allez devoir accepter le fait que vous ne verriez plus jamais cet individu de votre vie. En même temps, vous allez sentir un sentiment de culpabilité sur le mal que vous aviez pu lui faire lorsqu’il était encore en vie. Une fois que fini, vous allez reprendre la cour de votre vie. Cette phase de deuil est assez difficile. Vous vous sentiez seul.

Ce qu’il faut faire pour surmonter le deuil

Si vous avez du mal à oublier les funérailles de votre ami, souvenez – vous des bons moments que vous aviez passés ensemble. Reconnaissez que cela allait se produire à un moment, que vous le vouliez ou non. Remerciez le Seigneur de vous l’avoir donné pendant tout ce temps. Gardez des bonnes images de votre ami. Si cela est nécessaire, ne gardez pas des souvenirs pendant quelque temps. Cela dit, arrangez les photos, les vêtements qui peuvent vous rappeler son existence. Et, si d’autres personnes vous présentent encore des condoléances, ne discutez pas trop longtemps de ce qui s’est passé. Une fois que vous aviez repris votre vie, reprenez les photos et dites-vous que la personne qui vous a quitté aurait bien voulu que vous avanciez.